Georges VIGREUX, auteur de romans et de livres sur la formationLes Éditions la Pépinière ont été créées par Georges Vigreux, auteur indépendant de livres professionnels sur la formation et de romans, afin de lui permettre d’autoéditer ses livres et après avoir fait le constat que les éditeurs traditionnels s’adaptaient assez mal à la digitalisation de ce secteur d’activité, digitalisation amplifiée par la crise sanitaire.

Il apparait de plus en plus évident que l’éditeur n’a désormais plus un rôle à jouer aussi primordial qu’avant entre le lecteur et l’auteur, ceci parce que le réseau Internet et les nouveaux outils numériques apportent une grande facilité à l’auteur pour fabriquer son livre et le faire connaitre au monde entier.

Cette facilité reste freinée par un manque de connaissance de ces nouveaux outils et une difficulté à entrer en contact avec les professionnels du secteur.

A l'écoute des nouveaux auteurs

Les Éditions la Pépinière font de leur mieux pour venir en aide aux nouveaux auteurs qui souhaitent s’autoéditer. N’hésitez pas à poser vos question dans les commentaires ci-dessous:

Cet article a 6 commentaires

  1. Saounera Idrissa

    Ravi d’être inscris dans votre site

  2. marie

    Bonjour,
    Je trouve le livre « devenir formateur indépendant » très complet. De nos jours, pensez-vous que monter une SARL dans ce domaine est viable ? Je précise que mon domaine d’expertise concerne l’enseignement, les enfants avec des troubles neuro-développementaux DYS TDAH et l’aide autour de la scolarité et l’école inclusive.
    Merci de votre retour
    Marie

    1. georges

      Bonjour
      « De nos jours  » est le terme qui me fait hésiter à vous répondre positivement. Quand un gouvernement nous annonce que nous allons faire face à la pire crise économique que le monde ait connu, il semble dangereux de vouloir se mettre à son compte. En même temps, le même gouvernement explique que l’une des pistes pour tenter de réduire la poussée du nombre de demandeurs d’emploi qui se profile est la formation professionnelle.

      Je vous suggère donc de ne vous lancer dans la création d’une SARL que si vous disposez d’une sécurité économique en cas d’échec (ex : un second salaire dans votre couple).
      Ensuite, étudiez bien où sera la demande dans votre secteur d’activité. N’oubliez pas que d’autres centres de formation sont déjà en crise et vont tout faire pour survivre…

  3. marie

    Bonjour, je vois que pour l’exonération de TVA en tant que formateur je dois fournir un bilan pédagogique et financier entre le 1 er avril et le 15 juillet. Quand me conseillez-vous de mettre le bilan comptable ? Sachant qu’il doit avoir lieu en saison basse.
    Merci de votre retour

    1. georges

      A ma connaissance (mais je ne suis pas comptable), ce n’est pas le bilan comptable dans son intégralité que vous devez fournir, mais uniquement les produits et les charges relatifs à l’activité de formation. Travail à effectuer donc à partir des données comptables (ou simplement à partir des factures, conventions de formation, etc émises sur la période concernée par le BPF). Plus d’infos sur le site de la DIRECCTE : http://idf.direccte.gouv.fr/Declarez-votre-bilan-pedagogique-et-financier-BPF-via-le-portail-de-services

Laisser un commentaire