Voler n’est pas lire, assurerait Diogène le cynique, qui repoussa Alexandre le Grand, cacheur de soleil. Or, les éditions germaniques Diogene Verlag se retrouvent malheureuses victimes d’un voleur de livres en série. Le mystérieux individu opère depuis maintenant plusieurs années avec une arnaque qu’il sert à chaque fois aux librairies allemandes mystifiées. Si Diogene Verlag a ses faveurs, d’autres maisons en sont déjà victimes. L’intérêt ? Revendre les ouvrages à d’autres librairies.

Avez-vous aimé le contenu de cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour noter cet article

Moyenne des notes 0 / 5. Nombre de notes : 0

Il n'y a pas encore de vote pour cet article. Merci de donner votre avis :

L'auteur est désolé que son article ne vous ait pas été utile

Aidez-nous à améliorer cet article

N'hésitez pas à nous laisser une note sur cet article