Son père fut chef du conseil avant l’arrivée de Franco a pouvoir : en Espagne, elle demeure encore la fille de Santiago Casares. En France, elle est cette artiste, comédienne, tombée amoureuse du pays où elle vécut son exil. Maria Casares, grande figure féminine du XXe siècle, est au cœur du livre d’Anne Plantagenet, L’Unique. Une biographie, qui oscille entre fiction et réel, racontant « les différentes identités adoptées pour devenir Maria Casarès », souligne l’écrivaine et traductrice.

Avez-vous aimé le contenu de cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour noter cet article

Moyenne des notes 0 / 5. Nombre de notes : 0

Il n'y a pas encore de vote pour cet article. Merci de donner votre avis :

L'auteur est désolé que son article ne vous ait pas été utile

Aidez-nous à améliorer cet article

N'hésitez pas à nous laisser une note sur cet article