bannière pour l'article sur le synopsis et le pitch d'un livre, proposé par les Editions la Pépinière
bannière pour l'article sur le synopsis et le pitch d'un livre, proposé par les Editions la Pépinière

Le synopsis est surtout utilisé dans le cinéma ou la télévision, pour faire une sorte de résumé du scénario. Je vous recommande d’écrire le résumé de votre récit, même si celui-ci n’est pas encore écrit. Bien entendu, il faut laisser libre cours à votre imagination et à votre talent. Mais les plus belles chansons ont aussi une structure. Un récit doit suivre lui aussi un synopsis, une trame.

Ne commentez pas l’erreur de tout confier à l’improvisation, c’est le meilleur moyen d’avoir à couper des chapitres, refaire tout le début du livre pour qu’il soit cohérent avec la suite, ou tout simplement créer un récit déséquilibré ou le début sera, par exemple, bien trop long par rapport à la fin.

Écrire un synopsis, même s’il ne contient ni les états d’âme des personnages, ni les coups de théâtre qui émailleront votre récit, est le meilleur moyen de savoir où vous allez.

Ancien scénariste moi-même, je commence toujours par créer la trame de mon futur récit (que ce soit un roman ou un livre professionnel). Cela me permet de préparer à l’avance les différentes scènes qui s’enchaineront et de prévoir le rythme à leur donner. Cela devient même indispensable si vous vous lancez dans une structure de récit parallèle (on commence par raconter du point de vue d’un personnage, puis on enchaine avec un chapitre vu depuis le point de vue d’un autre personnage), ou dans une structure comportant des retours en arrière (flash-back).

Donc : créez la trame de votre récit avant de vous lancer dans l’aventure de l’écriture !

 

Ecrire le pitch d'un livre

Pour caricaturer, je dirais que le synopsis d’un livre doit tenir dans 3 à 6 pages, alors que le pitch d’un livre devrait contenir 3 à 6 phrases !

Le pitch d’un livre est un résumé très bref qui donne envie au lecteur (ou à l’éditeur) de lire votre livre.  Cela pourrait se traduire par « les phrases d’accroche » de votre livre. 

Personnellement, une fois que j’ai créé le synopsis (ou le scénario) de mon histoire, j’essaie toujours d’en tirer le pitch car cela m’oblige à chercher quels sont les mots les plus forts, les plus représentatifs de mon manuscrit. Cela m’amène souvent à retoucher le synopsis lui-même car cet exercice (que je vous conseille) vous montre aussi quels sont les passages faibles de votre récit.

De très nombreux films célèbres ont été taillés dans le gras par leurs producteurs, même après que leurs scénarios aient été validés. La raison en est simple : chaque minute de tournage coute cher !

Faites de même avec votre récit : considérez que chacune de vos page coute cher et faites en sorte d’en renforcer l’intérêt.

Avez-vous aimé le contenu de cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour noter cet article

Moyenne des notes 5 / 5. Nombre de notes : 1

Il n'y a pas encore de vote pour cet article. Merci de donner votre avis :

L'auteur est désolé que son article ne vous ait pas été utile

Aidez-nous à améliorer cet article

N'hésitez pas à nous laisser une note sur cet article